Le lexique des termes généraux de la formation

Acquis: Ensemble des savoirs et savoir-faire dont une personne manifeste la maîtrise dans une activité professionnelle, sociale ou de formation. Les acquis exigés pour suivre une formation constituent les pré-requis. (AFNOR)

Aptitudes: Qualités nécessaires pour exercer une activité.

Autonomie: Degré de liberté ou d’initiative dont une personne dispose dans la réalisation de son travail, en tenant compte des consignes, instructions et directives reçues dans le cadre de l’organisation du travail.

Alternance: Méthode pédagogique qui s’appuie sur une articulation entre des enseignements généraux, professionnels et technologiques et l’acquisition d’un savoir-faire par l’exercice d’une activité professionnelle en relation avec les enseignements requis. Ces enseignements et acquisitions se déroulent alternativement en entreprise et en centre de formation. (AFNOR)

Apprenant: Personne engagée et active dans un processus d’acquisition ou de perfectionnement des connaissances et de leur mise en oeuvre. (AFNOR)

Attestation de stage: Document écrit, remis au stagiaire, qui certifie sa participation à une formation. (AFNOR)

Auto-évaluation: Evaluation d’un individu ou d’un groupe par lui-même au moyen de critères choisis ou imposés, déjà élaborés par lui ou par un tiers indépendant. (AFNOR)

Bilan de compétences: Opération qui consiste à déterminer l’état des compétences et aptitudes d’un individu. (AFNOR)

Capacités: Opérations intellectuelles ou manuelles qu’une personne est capable de mettre en oeuvre. Une capacité représente la possibilité de réussite dans l’exécution d’une tâche, ou l’exercice d’une profession. Elles sont exprimées en termes savoir et savoir faire. Les capacités font parties des éléments à la source des compétences.

Certification: Procédure par laquelle une tierce partie donne une assurance écrite qu’un produit, un processus ou un service est conforme aux exigences spécifiées. Elle sanctionne les savoirs et savoir faire opérationnels qu’un individu intègre au cours de sa trajectoire professionnelle et qui correspondent aux exigences de l’emploi occupé.

Certificat de formation: Document écrit, délivré par le dispensateur de formation ou une autorité de référence, reconnaissant au titulaire un niveau de capacité vérifié par un contrôle. (AFNOR)

Champ de compétence: Domaine d’action délimité, à l’intérieur duquel s’exerce un ensemble de capacités professionnelles. (AFNOR)

Compétence: Caractéristique observable et mise en oeuvre d’un individu attestant de sa faculté à accomplir certaines taches avec efficacité. Elle témoigne de la capacité d’action qu’à l’individu à mobiliser à bon escient et en temps opportun, les connaissances, savoir-faire et savoir-être nécessaires pour exercer son activité professionnelle.

Critère d’évaluation: Moyen de mesure permettant d’identifier et de mesurer des effets (résultats, comportements, attitudes, qualité, etc.) par rapport à des normes requises. Élément qui permet de fixer le niveau d’exigence de la certification : « ce qui permet de valider de la compétences». Les critères peuvent porter sur des résultats concrets et directs de la mise en œuvre de la compétence, sur la façon de procéder dans la réalisation de l’activité et sur l’explicitation de l’acte réalisé.

Emploi: Ensemble de postes présentant des contenus d’activités identiques ou similaires, suffisamment homogènes pour être occupés par un même individu. Un emploi regroupe ainsi plusieurs postes et relève d’un même métier.

Evaluation: Confrontation d’un ensemble d’informations à un ensemble de critères en vue de prendre une décision. Pour l’IPC, il s’agit du rôle du jury d ’évaluation présidé par un président de jury mandaté par la CPNEF (lettre de mission signée).

Formation: Ensemble des moyens éducatifs, scolaires et professionnels mis en oeuvre pour assurer l’adéquation entre un individu et l’exercice d’une activité.

Formation alternée: Succession de périodes de formation organisées entre lieu de formation et milieu de travail. (AFNOR)

Maître d’apprentissage: Le maître d’apprentissage n’est pas d’abord un formateur, mais un producteur qui partage progressivement son savoir et ses savoir-faire avec un jeune. Les modalités de transferts des savoirs et savoir-faire ne sauraient être détachées du professionnalisme du maître d’apprentissage. Elles en sont partie intégrante.

Métier: Un métier est l’exercice par une personne d’une activité dans un domaine professionnel, en vue d’une rémunération. En gestion des ressources humaines, la notion de métier peut être résumée comme l’ensemble des savoir-faire (ou capacités techniques) acquis, par l’apprentissage ou l’expérience, par l’individu. Selon G.Le Boterf (en 2000) le métier se définit traditionnellement par 4 grandes caractéristiques:

  • un corpus de savoirs et de savoir-faire essentiellement technique
  • un ensemble de règles morales spécifiques à la communauté d’appartenance (exemple des comptables qui obéissent aux principes comptable
  • une identité permettant de se définir socialement (« je suis secrétaire », « je suis ingénieur »…
  • une perspective d’approfondir ses savoirs et ses savoirs-faires par l’expérience accumulée ( Apprentissage via la pratique et l’expérience ou learning by doing ).

La notion de métier est souvent synonyme de la notion de profession ou d’activité professionnelle.

OPCA: Organisme Paritaire Collecteur Agréé, institution paritaire chargée de collecter les contributions des entreprises destinées au financement de leurs plans de formation, des contrats d’insertion en alternance, ou des congés individuels de formation. Crées en 1994, les OPCA bénéficient d’un agrément de l’Etat, et sont organisés autour de trois principes :

  • celui d’une filière verticale de collecte par branche professionnelle et d’une alternative horizontale et interprofessionnelle;
  • la séparation des activités de collecteur de fonds et de dispensateur de formation;
  • le non cumul des agréments permettant de réaliser les collectes destinées au financement du congé individuel de formation d’une part, et les collectes jumelées dues au titre des « plans de formation » et de « l’alternance » d’autre part. (Source Centre Inffo)

Orientation: L’orientation consiste à mettre l’individu en mesure de prendre conscience de ses caractéristiques personnelles et de les développer en vue du choix de ses études et de ses activités professionnelles dans toutes les conjonctures de son existence avec le souci conjoint de servir le développement de la société et l’épanouissement de sa responsabilité. (AFNOR)

Performance: Bilan des résultats obtenus au regard des activités et des objectifs fixés en tenant compte de la manière dont le objectifs ont été atteints. C’est la comparaison entre ce qui est attendu du salarié dans son emploi et ce qu’il a réalisé effectivement.

Plan de formation: Document finalisé par la direction d’une entreprise afin de prévoir, mettre en oeuvre et évaluer la formation de son personnel pour une période donnée. Il recense et hiérarchise les actions de formation qui seront organisées pour le personnel de l’entreprise. Il indique les publics visés, le budget et les résultats attendus. (AFNOR)

Polycompétence:  Capacité vérifiée à tenir complètement, de manière discontinue mais répétitive, un ou plusieurs autres postes d’une même position hiérarchique relevant d’un autre métier et/ou domaine d’activité, les postes en question nécessitant un réel effort d’adaptation, ce qui exclut les tâches ou postes de proximité accessibles sans formation ni expérience complémentaire. Cette définition est à différencier de la notion de polyvalence qui consiste en la capacité vérifiée à tenir complètement, de manière discontinue mais répétitive, un poste dans le même métier.

Polyvalence:  Capacité vérifiée à prendre en charge plusieurs activités d’un autre poste, au sein d’un  même emploi avec une efficacité égale. Le salarié polyvalent est celui qui est en mesure de remplir, de manière discontinue mais répétitive, une ou plusieurs tâches dans le domaine d’activité.

Poste de travail: Situation de travail individuelle et localisée, entité définie dans l’espace et le temps. Il est constitué d’un ensemble de taches, il forme l’unité de base de l’organisation du travail. Une fiche de poste décrit les missions, les activités et les taches que doit accomplir un salarié nominativement identifié, dans une structure donnée, ainsi que les exigences spécifiques requises pour tenir ce poste.

Potentiel: Il se définit comme le professionnalisme reconnu sur la durée , accompagné de facultés d’adaptation à des situations nouvelles et l’apprentissage de nouvelles compétences.

Pré-acquis: Ensemble des savoirs et savoir faire réellement maîtrisés au départ d’une formation. Cet ensemble peut faire partie ou non des pré-requis pour la formation. (AFNOR)

Pré-requis: Acquis préliminaires, nécessaires pour suivre efficacement une formation déterminée. (AFNOR)

Programme de formation: Descriptif écrit et détaillé des contenus de formation planifiés. Il respecte une progression pédagogique liée aux objectifs de formation à atteindre. (AFNOR)

Projet professionnel: Formalisation d’une évolution souhaitée par un individu de la situation professionnelle qu’il envisage. Elle peut indiquer les moyens et modalités nécessaires à la réalisation du projet. (AFNOR)

RNCP: Le répertoire national des certifications professionnelles a pour objet de tenir à la disposition des personnes et des entreprises une information constamment à jour sur les diplômes et les titres à finalité professionnelle ainsi que sur les certificats de qualification figurant sur les listes établies par les commissions paritaires nationales de l’emploi des branches professionnelles. (AFNOR)

Référentiel d’activités: Recensement ordonné, plus ou moins détaillé, des activités requises pour un métier, une famille de métiers. Le référentiel d’activités du métier donne la définition de ce métier et décrit de façon ordonnée les activités professionnelles caractéristiques de l’exercice du métier.

Référentiel de compétences: Recensement ordonné, plus ou moins détaillé, des compétences requises pour un métier, une famille de métiers.Le référentiel de compétences d’une certification professionnelle décrit de façon ordonnée les compétences, c’est-à-dire les savoir-faire et connaissances associées exigés pour l’obtention de la certification. Pour formuler une compétence, il s’agit de décrire ce que « la personne est capable de… », avec des verbes d’action (éviter le terme « Connaître » => identifier, expliquer…).

Savoir-être: Terme communément employé pour définir un savoir-faire relationnel, c’est-à-dire, des comportements et attitudes attendus dans une situation donnée. (AFNOR)

Savoir-faire: Mise en oeuvre d’un savoir et d’une habileté pratique maîtrisée dans une réalisation spécifique. (AFNOR).

Savoir-faire comportemental: Ensemble de démarches et processus cognitifs (capacité d’analyse, de diagnostic, de synthèse…), affectifs, relationnels et physiques mobilisés par la mise en œuvre des savoir-faire.

Qualification: La qualification est une notion dynamique. C’est l’ensemble des connaissances et des aptitudes requises pour exercer un emploi. La qualification est donc l’adéquation à rechercher entre l’individu et son emploi.

Référentiel de compétences: Ensemble des compétences à maitriser pour être reconnu professionnel confirmé dans son emploi. Le référentiel de compétences d’un emploi devient la cible de professionnalisation pour le titulaire de l’emploi. ce terme est également employé dans la notion de métier.

Tuteur: Personne chargée d’encadrer, de former, d’accompagner une personne durant sa période de formation dans l’entreprise. (AFNOR)

VAE: La validation des acquis de l’expérience (VAE) permet à toute personne engagée dans la vie active depuis au moins 3 ans, de se voir reconnaître officiellement ses compétences professionnelles, par un titre, un diplôme à finalité professionnelle ou un certificat de qualification (CQP) figurant sur la liste des CQP/CQPI reconnus par la Commission Paritaire Emploi Formation de la branche professionnelle des Industries des Papiers et Cartons. (AFNOR)

Validation: Décision institutionnelle d’attribuer à des compétences acquises et évaluées une valeur en termes d’unité, de titre, de diplôme. Pour l’IPC, il s’agit du rôle certificateur de la CPNEF.