Les Industries des Pâtes, Papiers et Cartons

les Industries des Pâtes, Papiers et Cartons emploient près de 67 000 salariés. Elles regroupent les 138 entreprises du secteur de la Production (qui fabriquent de la pâte à papier, du papier et du carton), les 1024 du secteur de la Transformation (qui fabriquent des produits issus de la transformation du papier et du carton) et les 10 entreprises du secteur de la Distribution (qui font le commerce de gros des produits issus de la Transformation et Production).

La filière française
La filière française des industries des papiers et cartons est composée d’environ 1 400 établissements réparties sur l’ensemble du territoire. A titre d’exemple, le secteur de la production de papiers et cartons produit chaque année environ 10 millions de tonnes. Le chiffre d’affaires global réalisé par la filière est d’environ 19 milliards d’euros.

Des marchés en croissance
La production de papiers et de cartons s’est accrue de 2% en 2007. Au coeur d’une grappe industrielle, la filière fournit un débouché à l’industrie forestière, aux récupérateurs de papiers et cartons usagés, elle s’approvisionne auprès de fournisseurs nombreux dans des domaines aussi divers que l’équipement industriel, l’énergie, la chimie, la maintenance et elle contribue au développement des secteurs de la communication, de l’emballage, du conditionnement et de l’hygiène.

Une industrie ouverte sur l’international…
L’Industrie française des papiers et cartons est un acteur majeur de l’internationalisation. En effet, elle exporte selon les secteurs de 30 à 50 % de sa production et une part importante de la consommation française de papiers et cartons est réalisée à partir d’importations. La concurrence, les marchés et les relations de partenariat à l’international sont donc au coeur des problématiques des entreprises du secteur. Cette ouverture sur l’international est également liée au fait que de nombreuses usines implantées en France sont détenues par des entreprises aux capitaux étrangers.

…et qui participe activement au développement des territoires
Les industries des papiers et cartons sont implantées sur l’ensemble du territoire national. A la recherche d’un milieu naturel favorable, avec la présence d’eau et des facilités d’approvisionnement en matières premières, les entreprises de la filière sont souvent implantées dans des zones peu développées industriellement. A titre d’exemple, dans le secteur de la production, un tiers de la production nationale de papiers et cartons est réalisé dans des régions où le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale.

Les investissements et l’innovation au coeur de la dynamique des industries des papiers et cartons
La filière doit investir régulièrement et massivement afin de maintenir la compétitivité de son outil de production. Ce sont ainsi entre 400 et 800 millions d’euros qui sont investis chaque année par les entreprises du secteur. L’Industrie française des papiers et cartons se trouve donc aujourd’hui à la pointe de la technologie, tant dans ses process de production que dans la gestion de ses flux, et dans toutes les fonctions de support nécessaires à la vie d’une entreprise.

Une industrie qui contribue directement au développement durable
L’industrie papetière est d’ores et déjà au coeur d’un mode de croissance verte. Pour fabriquer des papiers et des cartons, elle utilise la fibre cellulose, issue du bois, matière première renouvelable. Elle recourt également de façon massive à des papiers et cartons usagés, qui sont recyclés et donnent naissance à une économie circulaire. Elle valorise les résidus du bois, résultant de l’extraction de la fibre de cellulose, ainsi que les déchets de process par la production d’énergie. Enfin, dans l’objectif de contribuer à cette croissance verte, l’industrie papetière améliore sans cesse ses procédés industriels et son efficacité énergétique, afin que son impact sur l’environnement soit le plus faible possible. Les efforts des papetiers ont permis des améliorations significatives des rejets dans l’eau, dans l’air ainsi que la maîtrise de la production des déchets.

Pour en savoir plus:

Consulter le rapport du député Serge BARDY, « France, terre d’avenir de l’industrie papetière »

Consulter le bilan économique et social 2015 de l’Intersecteur Papier Carton (Conférence de presse MIP – Mars 2015)